Développement durable Sauvegarde de la biodiversité

Archipel et parrainage végétal

Il faut concevoir l’espace communal comme un archipel de verdure, et interconnecter ces espaces. Favoriser la diversité végétale en pensant aux mobilités animales : hôtels à insectes, espaces de passage entre jardins pour hérissons, distances minimales entre bosquets pour les oiseaux, terriers à renards dans les parcs pour combattre les rats la nuit,…

Et l’homme doit se réapproprier son espace : un arbre, un arbuste ou un bosquet planté et/ou baptisé au nom de chaque nouvel enfant né sur la commune et dont les parents souhaitent s’associer à l’initiative. Pour les arbres les plus âgés, possibilité de parrainer un doyen de la commune et d’y associer une histoire de vie dont il voudra témoigner.

Nous avons besoin de votre avis