Europe et relations internationales Relation avec les grandes puissances

Eviter les pièges diplomatiques

L’image de la présidente de la commission Européenne restée debout chez le président turc Erdogan reste, pour moi, une image choc montrant combien nous devons, à chaque instant, nous méfier de nos interlocuteurs. Cette image aura, à mes yeux, fait un mal considérable à l’Union Européenne qui va s’en trouver, politiquement parlant, bien affaiblie pour un bon moment. Il faudra renvoyer le président turc dans ses buts diplomatiquement parlant et s’assurer, dorénavant, que tout sera bien appréhendé lors des futures rencontres avec n’importe quel représentant pour retrouver une aura digne de ce nom.

Les notes de cette contribution

1
In medio stat virtus cette contribution me semble réaliste, pragmatique et nécessaire
0
Décalé cette contribution est originale et innovante
0
À peaufiner cette contribution me paraît intéressante, certains points restent encore à approfondir
1
Why not cette contribution fait avancer le débat même si je ne la partage pas à 100 %