Société et solidarités Accès à la santé

Epidémie et santé

Bonjour,

Le personnel de santé (public et privé) notamment est confronté à de fortes pressions avec l’épidémie de corona virus. Un manque de personnel se fait sentir comme de moyen. Et ce n’est pas acceptable à la fois pour lé vécu de ses travailleurs et pour la qualité de la prise en charge des patients.

Toutefois, voyons la démagogie et le populisme arrivé dès la sortie de crise, il serait pleinement approprié de ne pas fléchir à l’oppinion en embauchant en sortie d’épidémie 20’000, 30’000, 100’000 infirmiers ? Que feront-nous de ces gens en sachant que de tels drames n’arrivent que tous les 50 ans ? Nous devrons embaucher judicieusement uniquement les besoins en gestion courante qui font défaut il faut bien le reconnaitre !

En revanche, ma proposition est de créer des « réservistes de la santé » à l’instar des pompiers volontaires, armée et gendarmes qui pourront renforcer les équipes en cas de besoin. Ils seraient formés régulièrement et pourraient etre détachés de leurs postes et payés. Ils interviendraient lors de crise aigue comme actuellement ou lors d’épisodes tels que la canicule de 2003 etc… ou autres evènements le nécessitant.

Pour moi, et je l’espère pour vous aussi, cette solution (c’est du concret) serait à la fois énormément moins couteuse que d’embaucher 100’000 infirmiers pendant 50 ans à attendre la prochaine crise d’ampleur et en meme temps tout autant voire plus efficace !

C’est d’actualité, c’est citoyen, ca fait appel à l’altruisme des concitoyens ,alors fonçons ? !

Prenez soin de vous ! et bravo au personnel de la santé, respect !

Les notes de cette contribution

3
In medio stat virtus cette contribution me semble réaliste, pragmatique et nécessaire
0
Décalé cette contribution est originale et innovante
1
À peaufiner cette contribution me paraît intéressante, certains points restent encore à approfondir
0
Why not cette contribution fait avancer le débat même si je ne la partage pas à 100 %