Développement durable Sauvegarde de la biodiversité

foutez la paix aux carottes

la brevabilité du vivant que mènent à grand train les géants de l’agrochimie va bientôt leur permettre de mettre la main sur des espèces (animales , végétales) qui sont censées être protégées de toute tentative de « privatisation » .
Les contours très flous des réglementations devant trancher sur ce qui est brevétable (comme les OGM) de ce qui ne l’est pas ( le vivant biologiquement naturel ) ,permettent , à coups de contorsions quasi circassiennes, à ces sociétés des tours de passe passe qui mettent en péril la sauvegarde des espèces
.Par effet de dominos , les populations concernées par ces espèces ( les agriculteurs, par exemple ) se retrouvent piégés par des réglementations leur refusant l’utilisation de semences vitales pour eux, particulièrement dans les pays du tiers monde mais pas seulement.
L’Europe doit être leader de la protection de ces espèces en durcissant et à terme interdisant ( malgré les lobbys qui doivent efficacement faire leur job ) ces brevets sur le vivant.

Les notes de cette contribution

1
In medio stat virtus cette contribution me semble réaliste, pragmatique et nécessaire
0
Décalé cette contribution est originale et innovante
0
À peaufiner cette contribution me paraît intéressante, certains points restent encore à approfondir
0
Why not cette contribution fait avancer le débat même si je ne la partage pas à 100 %